ÉDITION 1·2021
LE MAGAZINE GLOBAL DES EMPLOYÉS DE GF

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua.

© GF

Eau potable dans le désert

L’excellent travail d’équipe a transformé un revers en réussite. Retour sur l’un des projets les plus complexes de GF ­Piping ­Systems à ce jour : une installation de dessalement de l’eau de mer en Égypte.

En janvier 2020, l’un des projets les plus ambitieux jamais réalisés par GF Piping Systems s’est terminé : une installation de dessalement près de Port-Saïd (Égypte) qui produit chaque jour 150 000 mètres cubes d’eau potable pour les habitants de la ville nouvelle New East Port Said, située à environ 200 km au nord-est du Caire.

Ce projet a pourtant mal débuté : la première offre de GF pour la livraison de tuyaux pour l’installation a été refusée par l’entrepreneur principal Metito Cementech à l’été 2018 – malgré la collaboration passée. « Metito cherchait un partenaire ayant de grandes capacités de livraison (y compris concernant les constructions en acier et les systèmes de tuyauterie) », raconte Paul Keetley, Regional Sales and Project Manager chez GF Piping Systems International. Avec Jürgen Miklo, Group Manager for Custom Product Design and Pre-Fabrication, il a mobilisé le savoir-faire nécessaire au sein de GF afin que Metito puisse obtenir à temps la solution qu’il lui fallait.

graphic

Succès de dernière minute

En septembre 2018, Paul Keetley et ­Jürgen Miklo se sont rendus au Caire (Égypte) depuis Schaff­house (Suisse) pour présenter à Metito un nouveau concept avec une offre plus complète. Cette dernière, très précise, a convaincu le client et l’équipe GF a remporté le contrat – malgré les offres économiquement plus attractives des concurrents. « Contrairement à nos concurrents, nous avons intégré des éléments d’analyse des contraintes dans notre présentation et avons également montré une ébauche », avance P. Keetley pour expliquer ce succès.

PLATZHALTER METITO VIDEO

Faits sur le projet « Port-Saïd »

L’équipe GF est prête

Les travaux de fabrication ont commencé à l’hiver 2018. GF devait livrer toutes les pièces nécessaires à la construction des tuyaux et des structures d’appui. « Le contenu de la livraison était plus vaste que d’habitude et a demandé beaucoup de travail de coordination avec les autres fournisseurs », poursuit P. Keetley. Le plus gros tuyau faisait 1,2 m de diamètre et pesait plus de 4 tonnes par pièce. La contrainte mécanique née du poids et de la pression de l’eau et du propre poids de la construction a représenté un autre défi. Jürgen Miklo a donc demandé à l’équipe des services d’ingénierie GF d’effectuer une analyse des contraintes pour le système de tuyauterie avant la phase de conception détaillée et de prévoir une structure d’appui en plastique parfaitement adaptée pour le système de tuyauterie. « En seulement trois mois, notre équipe de Schaffhouse a conçu, préfabriqué et testé un prototype de la première unité d’ultrafiltration », se souvient J. Miklo. Après vérification par le client, GF a pu lancer l’emballage et le transport des systèmes. En tout, 94 conteneurs chargés des produits de GF, répartis sur plus de 19 expéditions, ont été acheminés vers Port-Saïd. En janvier 2020, soit seulement 14 mois après l’attribution du contrat, le système de traitement de l’eau était prêt à être testé – et il s’est avéré qu’il fonctionnait parfaitement. « Le projet de Port-Saïd nous a obligés à nous éloigner de notre schéma de pensée habituel. Nous avons acquis beaucoup d’expérience – dans la production et la livraison de produits préfabriqués et sur mesure provenant de plusieurs sites que nous avons dû regrouper en très peu de temps pour mener à bien ce projet de grande envergure. Nous sommes désormais prêts à relever le prochain défi ! », conclut Paul Keetley.

graphic © privé

Les travaux à l’installation de Port-Saïd (Égypte) ont commencé en 2019. Paul Keetley (à g.) et Jürgen Miklo ont dû développer de nouvelles solutions avec leur équipe d’experts pour répondre aux exigences élevées du client. (Cette photo a été prise avant la pandémie de coronavirus.)

© Alamy, Getty Images, privé
Le travail d’équipe est essentiel, y compris pour l’installation de dessalement de l’eau de mer à Port-Saïd. Découvrez le succès égyptien de GF Piping Systems en vidéo.

Ultrafiltration

L’installation dans la nouvelle zone industrielle « East Port Said » au nord-est de l’Égypte était prête pour la mise en service au printemps 2020. En plus d’être l’une des plus grandes installations de ce type en Égypte, elle présente également une technologie clé novatrice qui la différencie : l’ultrafiltration pour le traitement préalable de l’eau de mer. La qualité de l’eau dans cette région méditerranéenne rendait nécessaire ce processus innovant.

Contrairement à la filtration de liquides employée dans les installations de dessalement similaires en Égypte et dans le reste de monde, les systèmes d’ultrafiltration nécessitent de grandes quantités de tuyaux, raccords et vannes. La réussite de ce grand projet est donc d’une importance significative. Le volume de commande, la grande quantité de matériel et la complexité du projet dépassent largement les autres projets de GF en Égypte et jettent les bases pour le développement des activités.

© Metito, privé
La vidéo vous fait visiter l’installation de dessalement de Port-Saïd (Égypte). Dans le bâtiment pour l’ultrafiltration (6:08 – 7:41), tous les tuyaux et les structures en acier pour les patins (skids) ont été livrés par GF. Dans l’installation d’osmose inverse (7:42 – 8:25), des tuyaux de distribution (Headers) et un total de 1 680 lignes de tuyauterie équipées d’une vanne à bille 546 de GF sont employés.

Diese Website verwendet Cookies, um sicherzustellen, dass Sie das beste Erlebnis auf unserer Website erhalten.

https://globe.georgfischer.com/fr/wp-json/public/posts